Les Jésuites de la Province de Belgique Méridionale et du Luxembourg (BML)

Accueil > ACTUALITES > Sénégal : Arrivée de la première communauté de prêtres jésuites à Dakar en (...)

Sénégal : Arrivée de la première communauté de prêtres jésuites à Dakar en septembre 2013

22 août 2013

Sénégal : Arrivée de la première communauté de prêtres jésuites à Dakar en septembre Un projet de l’archevêque de Dakar, le cardinal Théodore Adrien Sarr Dakar, 20 août 2013 (Apic) La première communauté de prêtres jésuites à Dakar s’installera en septembre, dans la zone de Mbour, au sud de la capitale sénégalaise, annonce l’archidiocèse de Dakar. L’installation commencera par l’arrivée d’un premier prêtre de la congrégation. Il débutera l’insertion pastorale de la Compagnie de Jésus dans l’archidiocèse de Dakar, qui couvre aussi Mbour.

Il sera suivi par un deuxième religieux jésuite, à l’achèvement des travaux des différentes infrastructures d’accueil, dont le chantier est en cours dans la localité de Gandigal, à quelques encablures de la ville de Mbour. Dans un premier temps, les jésuites s’investiront essentiellement dans la formation pour une meilleure connaissance de l’ecclésiologie de Vatican II et de la doctrine sociale de l’Eglise.

Les Pères jésuites feront aussi de la formation permanente et de l’accompagnement spirituel des ouvriers apostoliques, en particulier des prêtres. Il s’agit de l’aboutissement d’un projet de l’archevêque de Dakar, le cardinal Théodore Adrien Sarr, qu’il porte depuis 2001, indique le communiqué de l’archidiocèse.

Une présence en Casamance en 1973

La présence jésuite au Sénégal remonte à 1973, date de la fondation de la Vice-Province jésuite d’Afrique de l’Ouest (PAO). En septembre 1973, une équipe de six jésuites canadiens arrive au Sénégal, à la demande de l’évêque de Ziguinchor, Mgr Augustin Sagna. Ils prennent en charge le Collège Saint Charles Lwanga qu’ils remettent au clergé diocésain dix ans après. Ils resteront à Ziguinchor jusqu’en 1983.

Les Pères jésuites quittent alors la Casamance et s’établissent dans la région de Tambacounda, dans l’est du pays, auprès d’une population plus pauvre. Ils y prennent en charge une paroisse, sur la demande du Préfet apostolique du lieu, et surtout fondent le Centre culturel St-Pierre-Claver, comprenant bibliothèque, salles de lecture et grande salle de conférence. (apic/ibc/be)

Dans cette rubrique

Voir aussi

Dernières News