Les Jésuites de la Province de Belgique Méridionale et du Luxembourg (BML)

Accueil > ACTUALITES > Grand succès pour la conférence de Frédéric Lenoir en ouverture de RivEspérance (...)

Grand succès pour la conférence de Frédéric Lenoir en ouverture de RivEspérance 2016

Sur le thème Habiter « notre maison commune », à Namur, du 4 au 6 novembre

4 novembre 2016

En ouverture de la 3e édition de RivEspérance, plus de 1200 personnes ont assisté le 4 novembre à la conférence de Frédéric Lenoir, intitulée “La spiritualité peut-elle guérir notre monde ?”.
Ce grand forum citoyen a rassemblé près de 2000 personnes soucieuses du monde de demain.

Outre Frédéric Lenoir, étaient présents : le penseur musulman Rachid Benzine, le spécialiste du Moyen Orient Bichara Khader, l’Archevêque de Maline-Bruxelles et futur Cadinal Mgr De Kesel, le prêtre des loubards Guy Gilbert et bien d’autres…
Le thème de cette édition : Habiter notre maison commune. Quel monde voulons-nous pour demain ? Quelle écologie ? Quel dialogue entre les différentes cultures et religions ?
Au programme : 40 ateliers, 5 conférences, 4 chorales, une grande soirée conviviale, une table ronde animée par le journaliste Jean-Pierre Martin, des temps de prière, une célébration d’envoi, …

Le monde est notre maison, disait le père Jérôme Nadal. C’est sans doute une des sources d’inspiration du pape François quand il parle de notre « maison commune » dans l’encyclique Laudato si’. Justice sociale et justice écologique sont liées, répète-t-il.

C’est le thème qui inspira RivEspérance 2016, les 4, 5 et 6 novembre, à Namur, dans les locaux de l’Université et des Ursulines. Parmi la soixantaine d’ateliers (le samedi, de 14h15 à 16h00), nombreux sont ceux qui ont abordé de front ce thème. Il s’agira à chaque fois d’un atelier et non d’une conférence. La maison commune, c’est aussi avec les musulmans qu’il faut l’habiter. Une conférence et des ateliers portaient sur la question de l’islam.

Les grands noms de cette année ont attiré un nouveau public. Frédéric Lenoir assurait la conférence du premier soir ; Guy Gilbert a rencontré les jeunes adultes (20-40 ans) et prononcé l’homélie de la messe de clôture. Nous avons aussi accueilli Rachid Benzine, pour donner la parole au monde musulman. L’évêque d’Alep, notre confrère Mgr Audo sj, nous partagea les préoccupations syriennes. La dimension écologique était assurée par Émeline De Bouver (« Moins de biens, plus de liens ») et Bernard Feltz, de l’UCL. Le nouvel Archevêque, Mgr De Kesel, donna également une conférence.

Le dimanche, en matinée, une grande table ronde avec Clotilde Nyssens (Sénatrice honoraire), Rik Torfs (Recteur de la KUL), la pasteure Laurence Flachon et moi-même, animée par Jean-Pierre Martin (RTL-TVi) a tenté de répondre aux questions posées par les participants et, l’après-midi, lors de la célébration eucharistique d’envoi à la cathédrale, Guy Gilbert prononçait l’homélie.

RivEspérance 2016 s’est situé dans la ligne de ses deux éditions précédentes, 2012 et 2014, mais avec un accent sur la rencontre et la convivialité. L’unique salve d’ateliers fut suivie de cinq concerts (Bach, Kristu Bolingo, Jesus’Trip, La Vaubane (chorale universitaire de l’UNamur), une chorale chrétienne étrangère de Bruxelles), à 17 heures. Une soirée conviviale a clôturé le samedi : un temps de rassemblement et de célébration (18h45) et un grand repas à l’Arsenal (19h30).

L’équipe porteuse a travaillé à cet événement durant plus d’un an. De nombreux bénévoles également, notamment pour la préparation des ateliers et puis, ce week-end-là, pour l’accueil et l’organisation, ainsi que pour l’animation pour les enfants et l’accueil des plus petits.

Charles Delhez sj, de l’équipe porteuse
Peter Annegarn, Charles Delhez sj, Philippe de Mûelenaere, Gilles Deschepper, Annick Ghysens, Nancy de Montpellier, François Nuttin et Philippe Petit

Infos et inscriptions

www.rivesperance.be

Dans cette rubrique

Voir aussi

Dernières News