Les Jésuites de la Province de Belgique Méridionale et du Luxembourg (BML)

Accueil > Le saviez-vous ? > Passage de relais entre l’abbé Paul Malherbe et le Père Michel (...)

Passage de relais entre l’abbé Paul Malherbe et le Père Michel Hermans

15 septembre 2012

Le passage de relais a eu lieu dimanche : l’abbé Paul Malherbe cède la place au Père Michel Hermans, Jésuite. L’église Saint-Jean avait, pour l’occasion, fait le plein. Les habitués de la paroisse du coeur de Namur étaient bien sûr présents comme les paroissiens de Bomel ou encore de Vedrin, là ou le Père Hermans a officié, durant quinze ans en tant que vicaire dominical.

’’Pour mon homélie, j’aime bouger’’ lance le Père Hermans. Il a donc délaissé l’embon pour aller, micro à la main, à la rencontre des paroissiens.

Nombre de paroissiens de Bomel et de Vedrin avaient choisi d’assister à la messe dominicale à l’église Saint-Jean, en plein coeur du vieux Namur. Une manière bien sympathique de soutenir celui qui, depuis quinze années, est leur vicaire dominical dans ses nouvelles attributions. Comme l’a souligné l’abbé Christian Florence, vicaire épiscopal, cette arrivée est le fruit d’une ’’heureuse collaboration avec la Compagnie de Jésus.’’ ’’Ouvre-toi à chacun’’ Dans son homélie, le Père Hermans commentant les lectures du jour avait attiré l’attention sur l’ouverture aux autres, à tous les autres. ’’Dans la paroisse, de nombreuses associations sont tournées vers les plus démunis. Dieu les a choisies pour parler de sa mission. Jésus nous provoque, il nous demande de nous ouvrir à l’autre, ’’ouvre-toi à chacun’’ nous dit-il. Avec Dieu nous sommes capables de nous ouvrir, de nous dépasser. Nous devons répondre à son invitation.’’ Le Père Michel Hermans, 50 ans, est Jésuite. Il a désormais en charge les paroisses Saint-Jean et Saint-Loup. Il succède donc à l’abbé Paul Malherbe. A l’issue de la célébration, le Père Hermans a pu faire connaissance avec ses nouveau paroissiens autour du verre de la fraternité. Une belle complicité est déjà occupée à naître. Le Père Michel Hermans qui a plusieurs casquettes (voir le portrait qui lui est consacré sur ce site) aura bien besoin d’aide pour mener à bien son ministère. Il pourra ainsi compter sur les abbés Pierre Dahin et René Dardenne mais aussi sur le Père Etienne de Ghellinck et sur un ’’petit nouveau’’, le Père Daniel Sonveaux. Celui-ci a été, avant le Père Franck Janin, le provincial de la Compagnie de Jésus. C.B.

Vu sur le site du diocèse de Namur

Dans cette rubrique

Voir aussi

Dernières News