Les Jésuites de la Province de Belgique Méridionale et du Luxembourg (BML)

Accueil > Missions > Missions intellectuelles > Vies Consacrées

Vies Consacrées

[(Présentation :

Lorsqu’il fonda en 1925 la Revue des Communautés Religieuses, le Père Joseph Creusen, s.j., lui donna une orientation surtout canonique, en vue d’aider de nombreuses congrégations religieuses à se conformer au Code de Droit Canon récemment promulgué. Après l’interruption causée par la guerre 1940-1945, le Père Émile Bergh, s.j., prit la direction de la revue à laquelle il collaborait depuis longtemps et il l’orienta davantage vers la formation spirituelle, l’ouvrant aussi largement aux documents du Saint-Siège.

- Dès 1964, dans l’esprit du Concile Vatican II, la revue s’est efforcée de collaborer à l’aggiornamento demandé à la vie religieuse. Elle a publié et commenté les textes conciliaires qui la concerne et leurs documents d’applications, tout en insistant sur l’approfondissement doctrinal : fondements bibliques, problèmes de son adaptation au monde moderne, nature et raison d’être des diverses formes de consécration, etc.

- Pour marquer ce renouveau et signifier sa volonté de s’ouvrir à toutes les formes de vie consacrée, y compris les instituts séculiers, la revue a pris le nom de Vie consacrée. Le Père Jean-Marie Hennaux s.j. la dota d’un Comité de lecture mensuel et d’un Conseil de rédaction annuel en 1972, et le Père André de Jaer s.j., encore assisté du P.Léon Renwart s.j., accentua à sa suite l’effort d’une théologie spirituelle attentive à l’expérience fondamentale où s’enracinent toutes les formes de consécration caractéristiques du célibat pour le Royaume des cieux. Sœur Noëlle Hausman, s.c.m. déjà, puis le Père Jean Burton, s.j., ont voulu à leur tour aider la vie consacrée sous toutes ses formes, même nouvelles, à approfondir l’appel divin qui la caractérise dans l’Église.

- Cet héritage canonique, dogmatique, spirituel peut fructifier, de nos jours, sous la forme d’une théologie pratique, à l’adresse des milieux anciens et nouveaux qui embrassent l’état de vie consacrée, qu’il s’agisse des formes personnelles ou instituées admises dans l’Église catholique, de celles que connaissent les autres Églises ou Communautés chrétiennes, et de toutes celles qui appartiennent au secret des cœurs.

- Un tel objectif éditorial implique une large politique de présence aux milieux concernés, par le moyen de colloques, de journées d’études, de concertations, de communications d’expertises, etc., dans tous les lieux où la nouvelle direction jugera bon d’être présente ou représentée, en Belgique comme à l’étranger.

- Le groupe porteur est constitué, en plus de Sœur Noëlle Hausman, s.c.m., par Madame Véronique Fabre et par le Père Benoît Carniaux, prémontré de l’Abbaye de Leffe, déjà membres du Comité de Vie consacrée. Le Père Pierre Piret, s.j. est leur invité permanent. Tous sont professeurs à l’Institut d’Etudes Théologiques (Faculté de la Compagnie de Jésus) de Bruxelles. A ce groupe est confié le dynamisme éditorial de la revue renouvelée.

- Autour de ce premier cercle plusieurs personnes-relais, consacrées ou laïques, issues de diverses aires culturelles, sont associées au travail de renouvellement de la revue, par le moyen d’articles, de compte-rendus, de suggestions, d’informations, etc.

- Répandue dans plus de 80 pays, cette revue de langue française paraît désormais quatre fois l’an, chaque numéro comptant 74 pages. Les tables annuelles sont rassemblées, de dix en dix ans, dans des brochures séparées qu’on peut se procurer au secrétariat de la Revue.)]

Direction

- Noëlle Hausman, s.c.m.
- Benoît Carniaux, o.praem.
- Véronique Fabre
- Pierre Piret, s.j.

Adresse :

Vies consacrées
24, bd Saint-Michel
BE-1040 Bruxelles
BELGIQUE
TEL : +32 (0)2 739 34 46
secretariat@vies-consacrees.be
- internet : http://www.vies-consacrees.be