Les Jésuites de la Province de Belgique Méridionale et du Luxembourg (BML)

Accueil > Le saviez-vous ? > Le Père Dall’Oglio, sj, quitte la Syrie

Le Père Dall’Oglio, sj, quitte la Syrie

12 juin 2012

Fondateur de la communauté monastique de Mar Moussa, au nord de Damas, le P. Paolo Dall’Oglio, a annoncé au journal La Croix qu’il allait quitter la Syrie.
 
« La situation de l’Église en Syrie ne permet plus de rester », a expliqué le jésuite italien établi dans ce pays depuis trois décennies. Il va donc donner suite à la demande de son évêque et quitter la Syrie.
Le religieux italien, contre qui le gouvernement syrien avait prononcé un décret d’expulsion il y a déjà quelques mois, avait déjà quitté son monastère de Mar Moussa à la fin du mois de mai pour la ville de Qusayr, dans les environs de Homs, pour prier en compagnie des rares chrétiens demeurés sur place.
Dans cette région sous le contrôle de rebelles sunnites, « une guerre civile est en cours », a-t-il indiqué sur le site italien Europaquotidiano.it. Le front des oppositions musulmanes contre le régime est en train de se radicaliser. Ce qui fera fuir les chrétiens.
Enlèvement de chrétiens
Le père jésuite affirme également que les forces gouvernementales ont érigé des points de contrôle pour protéger l’unique église – gréco-catholique – et le quartier chrétien, et qu’après que des membres des familles chrétiennes locales ont participé, conjointement avec les milices loyalistes, à la répression contre les habitants sunnites de la ville, les rebelles ont enlevé des chrétiens.
Le prêtre souligne cependant qu’il a été hébergé par des habitants locaux, des musulmans sunnites, qui l’on aidé et soutenu pour ramener à la maison des personnes qui avaient été enlevées. Pour autant, « il a été impossible d’obtenir un dialogue serré pour interrompre la série de rapts de la part de milices hors de contrôle », a ajouté le P. Dall’Oglio qui estime que la Croix-Rouge devrait intervenir et que les 300 observateurs de l’ONU sont bien trop insuffisants.
Ces derniers ont en tout cas dénoncé dans un récent rapport les brutalités contre les enfants, garçons comme filles, qui sont emprisonnés, torturés, exécutés et utilisés comme boucliers humains.
(vu dans Cathobel du 12 juin)

Dans cette rubrique

Voir aussi

Dernières News