Les Jésuites de la Province de Belgique Méridionale et du Luxembourg (BML)

Accueil > ACTUALITES > La Viale Europe : Le Chemin de croix, une expérience hors du (...)

La Viale Europe : Le Chemin de croix, une expérience hors du commun

20 février 2015

La Viale Europe démarre ce 20 février un « cycle » de Chemins de croix auxquels plusieurs groupes et communautés participeront. Les organisateurs de cet événement promettent une expérience inoubliable…
Plusieurs groupes et communautés de Bruxelles vont se rendre à La Viale Europe pour célébrer le Chemin de Croix chaque vendredi pendant le Carême. Au programme de ces six rendez-vous : un Chemin de croix à mi-ombre des portiques de l’église, suivi de la vénération de la Croix avec la possibilité de se confesser en différentes langues.
Six vendredis de suite, les participants au Chemin de Croix vont vivre une expérience inoubliable qui va « transcender notre réalité quotidienne ». La Viale Europe accueillera différents groupes et communautés qui animeront la célébration. Et on peut s’attendre à pas mal de diversité dans cette animation puisque l’organisation annonce la présence de Night Fever, Kristu Bolingo, Alléluia, d’un groupe de Séminaristes, la Communauté anglophone de St. Joseph, ou encore Domino Cantes avec le Foyer Catholique ; Personnes Consacrées, La Viale Europe…
Un exercice pour remettre en forme notre âme
« La joie de l’Évangile » – nous rappelle le Pape François – « qui remplit la vie de la communauté des disciples est une joie missionnaire » et il ajoute « elle a toujours la dynamique de l’exode et du don, du fait de sortir de soi, de marcher et de semer toujours de nouveau, toujours plus loin. »[1]. Le chemin de croix a son origine dans la liturgie du vendredi saint qui est un mémorial de la passion du Christ. Cet exercice spirituel fait revivre les évènements de la passion de Jésus et nous fait réfléchir à leur signification pour nous. C’est une méditation qui éveille en nous un sentiment de compassion et de gratitude envers le Seigneur qui nous a tant aimé et le désir de l’aimer, aimer celui qui est le chemin Lui-même. Et comme toujours : probablement faire des exercices, même spirituels, n’est pas tellement attirant (sauf pour les enthousiastes), mais étant donné la perspective des résultats cela vaut la peine. Le jogging peut en être un bon exemple : parfois il pleut et puis c’est fatigant, pourtant en vue de se remettre en forme et probablement aussi de perdre quelques kilos on est capable de faire ce petit effort. N’avons-nous pas besoin de remettre en forme notre âme ?
Suivre l’exemple du Christ
Et quel pourrait être l’objectif pour participer à un chemin de croix ? Évidemment nous n’allons pas maigrir à force de le faire, même si la méditation de la passion pendant la célébration se fait d’une manière concrète en parcourant les stations et le corps est associé à la méditation. Par contre nous pouvons gagner quelque chose de cette attitude de Jésus : « Insulté, il ne rendait pas l’insulte, dans la souffrance, il ne menaçait pas, mais il s’abandonnait à Celui qui juge avec justice. »[3] Incroyable ! La réaction aux récents évènements à Paris : les attentats d’envergure et une opération anti-terroriste de grande ampleur à Bruxelles nous montre que tous attendent plutôt le respect, la compréhension et le pardon et non la violence ou la vengeance.
Éveiller la joie de la foi
Le pape François constate dans Evangelii Gaudium qu’il y a des chrétiens qui semblent avoir un air de Carême sans Pâques.[4] Cependant Jésus invite et promet « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et ployez sous le fardeau, et je vous soulagerai »[5]. C’est vraiment une bonne Nouvelle d’autant plus que chacun a son fardeau tellement pesant… Nous devenons fatigués. Un chef ou un prof. qui est tout simplement borné ou le chômage qui déprime, l’époux/l’épouse qui ne me comprend pas, l’enfant – un ou plusieurs – qui ne cause(nt) que de problèmes, les parents, élèves, amis, collègues, les maladies, la grossesse… et même le curé, l’évêque ou les prêtres… Plus les problèmes se multiplient, plus cette invitation évangélique devient d’actualité… Jésus est capable d’éveiller la joie de la foi, comme une confiance secrète mais ferme, même au milieu des pires soucis.[6] Allons, courage !
Irmina Nockiewicz/MVL

Chemin de Croix de La Viale Europe
Chaque vendredi du Carême à 20h (20 février ; 27 février ; 6 mars ; 13 mars ; 20 mars ; 27 mars 2015) - La Viale Europe – Eglise du St Sacrement, Chaussée de Wavre205, 1050 Ixelles, Bruxelles - Bus : 34 et 80, arrêt : Idalie
facebook.com/WayoftheCrossBrussels
[1] Pape François, Exhortation apostolique Evangelii Gaudium, § 21
[2] 1P 2.23
[3] Cf. Pape François, Exhortation apostolique Evangelii Gaudium, § 6
[4] Mt 11,28
[5] Cf. Pape François, Exhortation apostolique Evangelii Gaudium, § 6

cfr. site Catho.be

Dans cette rubrique

Voir aussi

Dernières News