Les Jésuites de la Province de Belgique Méridionale et du Luxembourg (BML)

Accueil > ACTUALITES > Jésuites et Dominicains lancent un kot à projet à Liège

Jésuites et Dominicains lancent un kot à projet à Liège

9 mai 2013

A Liège, Jésuites et Dominicains décident de travailler ensemble sur un « kot à projet »

Les Dominicains et les Jésuites de Liège se réunissent pour enrichir l’offre des kots d’étudiants dans le centre-ville de Liège, en proposant un nouveau « kot à projet » pour huit étudiants et étudiantes. Les « kots à projets » existent depuis de nombreuses années sur les sites de Louvain-la-Neuve et de Namur. Ils commencent à apparaître aussi dans la ville de Liège.

Ce kot d’inspiration chrétienne sera lié au projet LOGOS de pastorale étudiante (aumônerie catholique) de Liège, situé 42, place Xavier Neujean. La pastorale étudiante en terres liégeoises a été confiée aux dominicains, depuis trois ans déjà. Ensemble Dominicains et Jésuites veulent accompagner et soutenir les huit étudiants – garçons et filles, de toutes facultés ou hautes écoles – qui se lanceraient dans l’aventure de ce kot à projet. Les contours du projet : vivre une vie étudiante communautaire, au service de la réussite des études. La vie communautaire se déclinera de la manière suivante : soupers ensemble trois fois par semaine, une réunion toutes les deux semaines, deux week-ends annuels, le partage des tâches ménagères et last but not least, un engagement commun au service de la pastorale étudiante liégeoise en soutenant les activités de LOGOS. Les conditions pour rejoindre ce kot à projet : être étudiant (au moins en deuxième année du supérieur). Avoir l’envie d’intégrer le projet dans toutes ses dimensions.

Ce kot à projet s’installera dans un bâtiment des Jésuites, au 12, Rue Trappé - entre le Boulevard de la Sauvenière et la Rue Saint-Gilles - situé dans un quartier où les étudiants sont très nombreux. Le bâtiment connaît actuellement des travaux intensifs pour permettre un accueil dans les meilleures conditions dès septembre prochain.

En ce qui concerne le nom de ce kot : cela part dans tous les sens quand on laisse Dominicains et Jésuites réfléchir ensemble : les « Trappézistes », « Kot Carrefour », « Le Bien à Trappé », « Le 12 », … Le choix en reviendra aux étudiants eux-mêmes : c’est à eux à construire le projet ! Les Jésuites et les Dominicains proposent, et les étudiants disposent…

Contacts : Paul Malvaux SJ (paul.malvaux@swing.be) ou Didier Croonenberghs OP (d.croonenberghs@dominicains.be)


Quelques informations supplémentaires :

Les Dominicains à Liège de nos jours :
La communauté dominicaine est installée depuis trois ans dans le Cloître Saint-Jean. Elle est composée de 8 frères prêcheurs. Elle s’engage notamment dans la pastorale étudiante, par le projet LOGOS, ¬ dans les médias (RCF, RTCB, retraites sur internet) et dans l’animation liturgique de la Collégiale Saint-Jean.

Les jésuites à Liège de nos jours :
La communauté jésuite Saint-Servais est installée depuis 175 ans Rue Saint-Gilles. Elle est composée de 9 pères et frères. Elle est engagée principalement dans l’enseignement autour du Collège Saint-Benoît Saint-Servais et de l’Institut Gramme, et dans l’animation pastorale de l’Unité Saint-Martin.

Des présences liégeoises de longue date :
Implantés à Liège en 1234 (soit à peine quelques années après la mort de saint Dominique) les Dominicains sont restés à Liège jusqu’à la Révolution française, pour revenir de 1905 jusqu’en 1987. Ils ont rétabli une communauté dans le centre-ville, il y a trois ans, à la demande de l’évêque de Liège.
Les jésuites sont arrivés en terres liégeoise en 1567. Ils ont fondé le Collège des Jésuites Wallons (actuel bâtiment de l’université) en 1581, et le Collège des Jésuites Anglais en 1624. En 1773 la Compagnie de Jésus est supprimée : les deux Collèges liégeois sont fermés et leurs biens confisqués. Refondée il y a 200 ans, la Compagnie de Jésus revient à Liège en 1838 : on leur confie le Collège Saint-Servais qui vient de fêter ses 175 ans. En 1892 les jésuites liégeois fondent le Collège Saint-Louis et en 1906 l’Institut Gramme.

Des rivalités légendaires, une collaboration réelle
Dans l’Histoire, on a aimé opposer Dominicains et Jésuites. Les blagues sont nombreuses quant à ces oppositions légendaires. A Liège c’est plutôt les collaborations qui l’emportent sur les rivalités.

Dans cette rubrique

Voir aussi

Dernières News