Les Jésuites de la Province de Belgique Méridionale et du Luxembourg (BML)

Accueil > In memoriam > Décès du P. Robert (Bob) de Seille, le 19 novembre à Charleroi

Décès du P. Robert (Bob) de Seille, le 19 novembre à Charleroi

Eucharistie d’action de grâce le samedi 26 novembre à Charleroi

20 novembre 2016

Jésuite, né en 1926, le P. Robert (Bob) de Seille, ordonné prêtre en 1956, fut professeur au Congo durant près de 20 ans. Rentré en Belgique en 1975, il enseigne au collège de Verviers puis à Charleroi, où il était ministre et de sa communauté et préfet de l’église. Directeur de la salle de cinéma "Le Parc" pendant une quinzaine d’années, il devient aumônier aux cliniques universitaires de Mont-Godinne jusqu’à sa pension. Il s’est éteint à l’âge de 90 ans.

L’eucharistie d’action de grâce aura lieu le samedi 26 novembre à 11h à la Chapelle du Sacré-Coeur, Rue de Montigny, 50 à Charleroi

Né à Liège en mai 1926, après un frère aîné, Robert fait ses humanités au Collège Saint-Servais. Il entre au noviciat de la Compagnie de Jésus (5 août 1944 : Guirsch/Arlon) et suit le parcours d’une formation classique. Mais il vit déjà ses années de régence à Léopoldville (1950/53), comme professeur de 3e gréco-latine. Il en a d’excellents souvenirs.

Revenu en Belgique (Eegenhoven/Louvain), il fait ses études de théologie et est ordonné prêtre en juillet 1956. Après son troisième an, il repart en 1958 à Léopoldville, comme préfet des Primaires, au Collège Albert Ier. À l’indépendance, Léopoldville devient Kinshasa ; le Congo devient le Zaïre ; le Collège Albert devient Boboto. Et Bob y redevient professeur en humanités. En 1964, il est envoyé au Collège du Saint-Esprit à Bujumbura. Trois ans plus tard, il revient à Kinshasa, comme professeur de 5e littéraire et de religion. Il est aussi responsable de la salle de théâtre-cinéma et de la salle d’expositions artistiques.

Il rentre en Belgique (août 1975) sur le conseil du P.Pasupasu, Provincial d’Afrique Centrale. Mobutu a mis la main sur nos collèges ; les cours de religion sont supprimés et beaucoup de jésuites sont remplacés par des laïcs. Bob continue à enseigner au Collège SFX à Verviers, pendant deux ans. C’est en 1977 qu’il arrive à Charleroi, dans le nouveau bâtiment de la Communauté : il y est ministre, préfet de l’église et directeur de la salle de cinéma « Le Parc » pendant une quinzaine d’années. En 1992, il reçoit une nouvelle mission : aumônier aux cliniques universitaires de Mont-Godinne, jusqu’à sa pension à 70 ans.

Il revient alors à Charleroi : pendant une vingtaine d’années, il restera jusqu’à la fin disponible pour entendre les confessions et célébrer l’Eucharistie, comme pour de nombreuses visites dans les maisons de repos de la ville. Souffrant de bronchopneumonie chronique, il a dû être hospitalisé quelques semaines à l’IMTR (Loverval), où il s’est éteint paisiblement à 90 ans. Il aimait redire : « Je me sens au bout du rouleau, mais je suis prêt ». C’était un homme discret, attachant, fidèle à de nombreuses amitiés. Nous pouvons tous rendre grâce à Dieu pour sa vie donnée à l’Église et à la Compagnie, en 60 années de prêtrise.

Merci, Père Bob, fidèle compagnon.

P. Mourlon Beernaert

L’eucharistie d’action de grâce aura lieu le samedi 26 novembre à 11h à la Chapelle du Sacré-Coeur, Rue de Montigny, 50 à Charleroi