Les Jésuites de la Province de Belgique Méridionale et du Luxembourg (BML)

Accueil > Le saviez-vous ? > Choose Life : Un festival pour les jeunes, par les jeunes

Choose Life : Un festival pour les jeunes, par les jeunes

16 avril 2013

Du 9 au 13 avril, 150 jeunes se sont retrouvés à Soignies pour la 12e édition du festival Choose Life. Un événement qui allie festivité, ressourcement et partage.
« C’est véritablement une famille », explique le père Eric Vollen, un des membres fondateurs de ce festival. « Il y a des jeunes qui arrivent ici, qui sont timides, ou qui portent de lourds poids dans leur vie. Après deux ou trois jours, ils se mettent à partager ce qu’ils vivent et retrouvent une espérance et une énergie qui les accompagneront durant des mois. »
Eric est l’un des deux seuls animateurs à avoir plus de 30 ans. L’organisation, la logistique et l’encadrement des « 12-17 ans » sont entre les mains d’une trentaine de jeunes adultes qui ont entre 18 et 30 ans. Souvent, ils ont fait partie des plus jeunes durant quelques années et trouvent ensuite dans l’animation une occasion de prolonger une expérience unique, comme en témoigne Marie, 18 ans, animatrice depuis deux ans : « Je suis étudiante en droit à Namur et je sacrifie une semaine de blocus pour venir ici. C’est vraiment important pour moi. J’aime être en compagnie des plus jeunes et les voir évoluer dans leur foi comme moi-même je l’ai vécu pendant cinq ans. J’essaye d’éclairer les participants sur les thèmes abordés en donnant mon avis le plus sincèrement possible. Je suis à peine trois ans plus âgée que certains d’entre eux et donc, je n’ai pas tellement plus d’expérience, mais je pense que le fait de parler à cœur ouvert peut les amener à plus se livrer et comprendre des choses sur eux-mêmes ou sur la manière de vivre leur foi au sein de la société. »
Des moments très forts
Parmi les temps forts de cette édition 2013, on notera les forums ou les ateliers sur des questions précises, mais surtout les concerts, dont celui du groupe franco-suisse PUSH ou encore celui des Liégeois de New Soul, sans oublier le propre « band » du Choose Life. Les temps d’intériorité avaient également leur place avec, en particulier, la soirée de réconciliation, un temps pour prier ou pour se dire pardon qui a profondément touché beaucoup de jeunes.
Jean-François, 15 ans, est originaire de la région namuroise. Pour la troisième année consécutive, il a profité de ce congé de Pâques pour vivre « son » festival : « Je reviens chaque année pour les amis et pour l’ambiance. Ici, je peux communiquer avec d’autres jeunes en partageant des moments forts, comme la veillée de réconciliation qui était très intense en émotion. » « Ce qui me plaît, ce sont les concerts, les chants, mais aussi les moments de prière », explique Louis, 16 ans. « Dans un endroit comme celui-ci, qui ne rassemble que des jeunes, je me sens plus à l’aise que dans une église. »
Durant cinq jours, l’organisation et les animateurs ont mis un point d’honneur à ce que chaque jeune trouve bien sa place dans ce festival qui se veut ouvert à tous les milieux sociaux. Un pari réussi, selon Eric Vollen : « Ces jeunes en recherche de sens enracinent ici leur foi. Régulièrement ils passent eux-mêmes animateurs, puis s’engagent dans l’Eglise ou dans la société, et deviennent acteurs et responsables. »
Manu VAN LIER

Dans cette rubrique

Voir aussi

Dernières News